Le téléphone mobile remet en cause Maslow

Source operation.com
Alors que nous avons vécu pendant des millénaires sans téléphone mobile, des gens très pauvres dilapident leurs maigres ressources pour avoir un téléphone mobile ? 
Depuis longtemps je me posais la question : pourquoi cet engouement pour le téléphone mobile, produit dont on sait le développement foudroyant sans équivalent dans l'histoire.
Un jour, nous venions juste d'écouter le brillant exposé d'une startup américaine qui avait lancé un système de micro-transfert de paiement par mobile à destination des relations restées dans les pays pauvres, quand une camarade de promo, travaillant dans l'humanitaire en Afrique,  nous dit : "le téléphone mobile devrait être interdit dans les pays pauvres". Elle était indignée des profits réalisés par les opérateurs, alors que les gens avaient à peine de quoi manger et se vêtir et certainement pas de quoi payer une bonne éducation.

Mais pourquoi des gens très pauvres se jettent ils sur les téléphones mobiles, me suis-je demandé, tout étant choqué d'une telle attitude péremptoire ? 

Parce que  le téléphone mobile permet de répondre aux besoins relationnels & affectifs comme aucune technologie auparavant, voilà la source réelle de son développement aussi rapide et de son achat dès que possible.


Et pourquoi certains pensent-ils mieux savoir que les autres ce qui est bon pour eux ?
Parce que notre pensée occidentale est très imprégnée de la pyramide des besoins de Maslow besoin physiologique, besoin de sécurité, besoins affectifs etc... et surtout de la hiérarchie entre ces besoins. Les besoins physiologiques précèdent les besoins d'Estime (le sommet de la hiérarchie) etc... 


Et bien il me semble que grâce au téléphone mobile on se rend compte que la pyramide de Maslow est en fait issue d'une vision encore trop matérialiste et n'est pas juste. Les besoins relationnels ou affectifs sont aussi important que le nourrir et le manger. Les grecs déjà pensaient l'esprit comme plus noble que la matière... En provoquant on pourrait même aller plus loin et renverser la pyramide, notre esprit, nos émotions ont des besoins plus importants que notre corps. Mais il n'en est rien nous sommes matière et esprit indissociable, l'un ne va pas sans l'autre, l'un est aussi important que l'autre. Il y a quelque chose de faux dans la pyramide Maslow.


Merci le téléphone mobile ! A quand le droit universel au téléphone mobile ? ;-)

Commentaires

  1. Le téléphone portable ne créer pas de nouvelles connaissance, de nouveaux liens sociaux. Il permets juste de joindre ceux que l'on connait déjà, de les relier, n'importe où, n'importe quand et favorise même l'effilochage de ces liens existants par usure de la patience et l'augmentation de l'individualisme de chacun, expression d'un mépris existentiel peu développe justement chez les pauvres.

    C'est donc un leurre, un mirage vendu indument aux pauvres, où qu'ils soient. je suis donc à ce sujet, complétement d'accord avec ta camarade de promo.

    Outil technologique avancer,je verrais plus le téléphone comme moyen de niveler par le bas le relationnel affectif au profit du relationnel hiérarchique et peut-être même (au moins en partie) déshumanisé.

    PLC

    RépondreSupprimer
  2. Le mobile ne créé pas de nouvelles connaissances, mais le besoin de communiquer avec ses proches et tels qu'ils n'hésitent pas à une seconde... à moins de penser qu'il n'y a que des demeurés il faut s’interroger sur le pourquoi d'un tel phénomène. D'où ce billet.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Merci pour vos remarques